Le fonds du CDHA

COMPOSITION DES FONDS


Le fonds du CDHA est très hétérogène et cette caractéristique le rend encore plus précieux. La totalité correspond à environ 100 000 documents. Lors de la création du CDHA, les deux fondatrices avaient comme principale préoccupation d’offrir un lieu de conservation et de mémoire pour les personnes ayant un lien avec l’Afrique du Nord.

 

 

PROVENANCE DES FONDS


Ainsi, la grande majorité des documents vient de dons de particuliers ou, maintenant, d’associations et d’amicales face à l’érosion de leurs effectifs. Le CDHA collecte, enregistre, conserve et met à la disposition des chercheurs. Ces documents sont des livres, des mémoires personnels, des travaux universitaires, des tableaux, des cartes postales, des objets, ou encore des fonds d’archives d’association, de chercheurs ou de particuliers…